Connexion
CPSI partager              
5/20/2014 6:00 PM

​​La mise en œuvre d’un programme d'éducation en sécurité des patients au Credit Valley Hospital and Trillium Health Centre est un élément clé dans l’amélioration de la sécurité des patients dans l’établissement, et le Programme d’éducation en sécurité des patients – Canada (PESP – Canada)  est l'outil qui a été déployé pour développer des solutions et des stratégies afin d’effectuer des changements répandus qui tiennent compte de la sécurité des patients et l’améliorent.

Le programme d'éducation en sécurité du patient est offert sur deux sites Trillium en deux cheminements simultanés : des ateliers déjeuners-causeries  qui sont ouverts à tout le personnel et des séances de formation d’ambassadeurs du PESP – Canada pour un groupe ciblé de 45 individus provenant de tous les coins de l'organisation. Les outils didactiques du PESP-Canada constituent le fondement de ces deux cheminements. Le programme est offert par le Dr Amir Ginzburg, Physician Director, Patient Safety and Quality sur le site Trillium, qui est facilitateur principal du PESP – Canada, et par une équipe interprofessionnelle de formateurs agréés en sécurité des patients du PESP – Canada de Trillium. Le programme de formation des formateurs a pris racine et le personnel utilise sa formation du PESP – Canada pour traiter de questions difficiles, développer des mécanismes de rétroaction et pour améliorer la communication et promouvoir la pensée critique.

Elena Holt, Directeur de chirurgie cardiaque, est l'un des premiers ambassadeurs[1] du PESP – Canada, un terme utilisé pour décrire les utilisateurs finaux du déploiement local du PESP – Canada à Trillium. Holt indique que le programme d'éducation en sécurité des patients lui donne l'occasion d’être interactive avec son personnel et la rétroaction qu’elle a reçue suggère que le programme a effectivement comblé une lacune sur le plan de l’éducation. « Il s'agit d'un rôle relativement nouveau pour moi et certains membres du personnel sont également nouveaux. Nous avons la possibilité de puiser dans les connaissances du PESP – Canada et d'amener ce savoir au personnel de première ligne. Nous venons de former près de 50 employés de notre service de chirurgie cardiaque sur des thèmes de sécurité des patients et ils ont vraiment apprécié. Maintenant, ils parlent de la sécurité des patients et sont vraiment engagés; en fait, ils en veulent plus. Notre département traverse plusieurs changements significatifs et cette occasion d’être interactifs en matière de sécurité des patients a vraiment inspiré notre équipe à un moment où ils auraient pu fléchir sous la pression de tout ce qu'ils endurent. Ça les ramène aux raisons de leur choix de travailler en soins de santé et leur donne un cadre qu'ils utilisent dans leur travail quotidien pour améliorer l'expérience du patient. »

Heather Ead, éducatrice clinique chirurgicale et ambassadeur Trillium du PESP – Canada a été en mesure de déployer très rapidement un grand nombre de concepts de base PESP – Canada dans des situations réelles. « Quelques jours après notre séance sur la sécurité des médicaments et les facteurs humains, une occasion d'utiliser les informations que j'ai apprises s'est présentée au cours d’une initiative d'amélioration. J'ai pu apporter de nouvelles idées et améliorer la mise en œuvre de pratiques sécuritaires en matière de médicaments dans mon service », explique Ead. « Le personnel de première ligne peut vraiment vous donner de précieux renseignements et les gens sont très ouverts à vous dire quand quelque chose ne fonctionne pas bien. Quand vous leur donnez des informations pour recadrer leurs préoccupations du point de vue de la sécurité des patients, ça leur donne des moyens et renforce le fait qu'ils doivent et peuvent prendre la parole; et que des modifications peuvent être effectuées. Ça modifie la culture. »

Suzi Laj est infirmière clinicienne enseignante depuis environ cinq ans et est récemment passée au rôle de conseillère en qualité et en sécurité des patients. « Le Programme d’éducation en sécurité des patients – Canada vous donne réellement l’occasion de voir les choses différemment. Quand j’anime un atelier pour les ambassadeurs du PESP, je veux qu'ils puissent jeter un regard à la fois rétrospectif et prospectif sur les questions et risques de sécurité potentiels en vue d’effectuer des changements avant qu’un événement indésirable se produise. »

En tant que coordonnatrice interprofessionnelle pour les apprenants du secteur médical, Laj présente également des modules du programme PESP – Canada lors d'un atelier de quatre heures sur la sécurité des patients à des étudiants de premier cycle de l'Université de Toronto en mai 2012. Les thèmes de l’atelier seront axés sur la communication et le travail d'équipe, les lacunes en matière de sécurité des patients et le partenariat avec les patients. Laj ajoute que le format et les outils didactiques du PESP – Canada répondent à tous les critères nécessaires pour permettre l’obtention de l’agrément comme programme de formation interdisciplinaire.

L'une des séances offertes dans le cadre du programme de formation en sécurité des patients est axée sur la communication et le travail en équipe en vue de renforcer la transmission directe et cohérente des informations entre professionnels de la santé. « Les membres du personnel infirmier et affilié ont parfois un point de vue tout à fait différent de celui des médecins », explique le Dr Ginzburg. « La communication à deux heures du matin ou dans des circonstances très tendues peut souvent être difficile. Les participants apprennent des techniques de communication structurées et utilisent des scénarios à partir de cas et des jeux de rôle avec un médecin dans un environnement sécuritaire afin de consolider les concepts. Les participants nous ont dit qu'ils se sentent plus confiants dans leur capacité à communiquer efficacement à travers les silos professionnels lorsque des appels téléphoniques doivent être faits pour assurer la sécurité du patient. L'occasion de s’entraîner avec un médecin s’est avérée être une opportunité sans égal et très stimulante. »

« La sécurité des patients n'est pas seulement une action positive;  nous devrions y penser tout le temps », explique le Dr Ginzburg. « C’est bien plus que la sécurité des patients; notre industrie ouvre ses yeux pour reconnaître que la sécurité des patients est une valeur fondamentale qui définit la façon dont nous prodiguons les soins de santé et une pleine conscience de la sécurité des patients doit faire partie de notre pratique clinique quotidienne. Nous pensons que nous sommes sur la bonne voie avec notre programme d’éducation en sécurité des patients et nous espérons avoir des résultats novateurs et percutants à partager à l'avenir. »

Cet article est le deuxième d'une série sur le Programme d'éducation en sécurité des patients Canada, qui met en évidence comment les organisations de soins de santé ont adapté le programme pour faire progresser la culture de la sécurité des patients. Cliquer ici pour en savoir plus sur le PSEP – Canada ou visiter le site www.securitedespatients.ca.