Connexion
CPSI partager            
8/30/2016 4:00 AM

L'Hôpital St. Michael's, au cœur de Toronto, a lancé un programme de sécurité des patients renouvelé visant à favoriser la sécurité dans tous ses projets. Des politiques ont été révisées et de nouveaux outils, rôles et soutiens ont été créés autour des éléments d'une solide culture de sécurité.

« St. Michael's s'est engagé envers la sécurité des patients de manière importante depuis 2004 », a déclaré le Dr Chris Hayes, directeur médical, qualité et performance. « Nous avons maintenant atteint un point où nous voulons passer à la prochaine étape en sécurité des patients et voulons investir davantage alors que la science progresse. C'est un engagement à l'échelle de l'établissement pour faire progresser notre approche de la sécurité des patients dans le cadre de notre cheminement afin de devenir un établissement très sécuritaire. »

St. Michael's a déjà un programme qui forme les gens au niveau des compétences en amélioration de la qualité des soins; et maintenant, son personnel se lance dans le même exercice de renforcement des capacités en matière de sécurité des patients, propulsé par le Programme d'éducation en sécurité des patients - Canada (PESP-Canada). En tant que maître-facilitateur du PESP-Canada, le Dr Hayes sait comment le programme PSEP-Canada peut aider St. Michael's à renforcer ses capacités.

Plutôt qu'utiliser l'approche traditionnelle où quelques individus sont sélectionnés et formés par le PESP-Canada pour ensuite appliquer leurs nouvelles connaissances et compétences dans leur établissement, St. Michael's a décidé d'offrir un atelier PESP-Canada sur place et de former 30 personnes dans leur établissement en même temps. Ils ont créé un partenariat stratégique avec leur portefeuille de formation corporatif pour former des individus comme formateurs en sécurité des patients, leur fournissant des connaissances en sécurité des patients et des approches pédagogiques afin qu'ils puissent être champions de la sécurité des patients au niveau des unités.

« La différence quand on présente le programme à l'interne est qu'on peut adapter le PESP-Canada à notre cadre contextuel et l'aligner avec nos messages et nos priorités organisationnelles », explique le Dr Hayes. « Le rôle de nos formateurs est de traduire les connaissances et les compétences nécessaires pour les unités cliniques. Nous renforçons nos formateurs cliniques avec du contenu sur la sécurité des patients afin qu'ils puissent l'intégrer à ce qu'ils font déjà. Ils auront maintenant le langage, la nomenclature et les capacités de traduire plus facilement des exemples de sécurité des patients et de science et des facteurs humains, avec confiance. »

Avec l'aide de l'équipe PSEP-Canada, St. Michael's a choisi des modules qui sont alignés avec le plan stratégique de l'hôpital et le programme de sécurité des patients. Un atelier PSEP-Canada sera présenté à l'hôpital sur une période de deux jours, les 20 et 21 septembre 2016. Des maîtres-facilitateurs ont été retenus et des représentants des patients s'y sont inscrits, la salle est réservée et ils sont prêts à apprendre.

« À la fin de l'atelier « Devenir un formateur en sécurité des patients » du PSEP-Canada, nous aurons réussi à créer sur-le-champ un grand réseau de formateurs en sécurité des patients dans nos propres installations avec lesquels nous pouvons bâtir des liens, et on travaillera avec eux pour partager le contenu du PSEP-Canada dans tout l'hôpital », ajoute le Dr Hayes. « Nous sommes très heureux de cette grande étape concentrée de renforcement des capacités. »