Connexion
CPSI partager              
5/20/2014 6:00 PM

​​ Aujourd'hui, le Forum virtuel national sur la sécurité des patients et l'amélioration de la qualité a captivé près de 2 000 auditeurs du Canada, de l'Argentine, des Bermudes, de l'Inde, de l'Irlande, du Mexique, de l'Arabie saoudite, de la Slovénie et des États-Unis. Les séances de lundi ont porté sur le LEADERSHIP : la dure vérité et l'espoir, ne pas reculer devant les défis. Voici quelques faits saillants :

 

Rona Ambrose, ministre de la Santé, se joint à Hugh MacLeod, directeur général de l’Institut canadien pour la sécurité des patients pour ouvrir la Semaine nationale de la sécurité des patients 2013. « La force d’un grand nombre de participants permet de réaliser une transformation de la sécurité des patients », a dit la ministre Ambrose.

 

Notre panel de leaders d'opinion a livré des présentations du Dr Hartley Stern, directeur / PDG exécutif, Association canadienne de protection médicale, Dianne Doyle, présidente et chef de la direction, Providence Health Care, Leslee Thompson, PDG de l’Hôpital génér​al de Kingston et Nancy Lefebre, vice-présidente principale, Saint Elizabeth Health Care.

 

 En tant qu'ancien directeur général de l'Hôpital général juif, le Dr Hartley Stern a affirmé que la direction doit penser à ce qui va motiver les troupes. « Donnez aux gens un sentiment de fierté dans leur travail quotidien », explique le Dr Stern.

« Les équipes interdisciplinaires sont essentielles à la mise en œuvre d'une culture de sécurité des patients », explique Dianne Doyle (Providence Health Care).

 

 « Diriger, c’est savoir écouter », explique Leslee Thompson (Hôpital général de Kingston). « On prend ce qu’on a entendu pour développer des récits qui mettent en valeur notre capacité à évaluer le problème, à tenir compte de la perspective du patient et à répondre à la question suivante : qu'est-ce que j'ai appris d'un patient aujourd'hui? »

 

« En soins à domicile, les solutions proposées doivent être uniques et personnalisées », explique Nancy Lefebre (Saint Elizabeth). « Il n'y a aucune norme en vigueur dans les maisons que nous visitons. Nous devons créer une culture de la sécurité pour nos clients et notre personnel. »

 

« D'autres présentations portaient sur des défis particuliers en sécurité des patients et en amélioration de la qualité. Vickie Kaminski, présidente et chef de la direction, Eastern Health, a décrit comment son établissement a tenu compte de ce qui s'est passé et les leçons tirées de l'échec du dosage des récepteurs hormonaux à Terre-Neuve-et-Labrador. Rob Devitt, président et chef de la direction, Toronto East General Hospital, a souligné cinq conditions requises pour être un agent de changement et prêcher par l'exemple : leadership partagé (tout le monde est un leader et la nécessité de permettre au pers​onnel de prendre des décisions); la collaboration interprofessionnelle; la prise de décisions basée sur les données probantes, une culture juste et la transparence.

Rob Devitt (Toronto East General Hospital) et Vickie Kaminski (Eastern Health). ​

Isabel Henderson, vice-présidente, Alberta Health Services (Glenrose Rehabilitation Hospital) a parlé des façons de garder les gens heureux et pleins d'espoir.

 

L’animatrice, Karen Neufeld, pose une question à Isabel Henderson à propos de l'engagement du personnel. « L'engagement est une responsabilité partagée », explique Isabel Henderson. « Les deux principales raisons du désengagement sont le manque d'une bonne relation avec le superviseur et aucune valorisation ».

Cliquez ici sur le lien suivant pour visionner l'ensemble des séances d'aujourd'hui du Forum virtuel national

Joignez-vous au Forum virtuel national chaque cette semaine de 10h00-14h00 (HNR).  Inscrivez-vous maintenant!

Prochaines séances :

Mardi – PARTENARIATS : ne laissez pas les bonnes idées sur les tablettes

Mercredi - LA SÉCURITÉ DES MÉDICAMENTS : dans l’ensemble du continuum

Jeudi - HÉROS EN PREMIÈRE LIGNE

Vendredi – POUVOIR AU PATIENT