Connexion
CPSI partager            
8/4/2016 4:00 AM

​​Ceci est le deuxième d'une série de deux articles sur la mesure et l'équipe responsable des mesures. Cliquez ici pour lire le premier article : Mesurer pour assurer la sécurité : l'évolution du rôle de l'équipe responsable des mesures.

L'historique du Système d'indicateurs de la sécurité des patients

L'outil de mesure initial utilisé pour la soumission des données de Soins de santé plus sécuritaires maintenant! développé il y a plus d' une décennie utilisait des feuilles de calcul Excel. Dès 2009, le besoin d'avoir un outil en ligne est devenu apparent. C'est à cette époque qu'un outil en ligne a été créé comme système de soumission de données et de rapports, fournissant aux équipes la possibilité d'agréger et de désagréger les résultats à rapporter par région, établissement ou par échantillons individuels de patients par équipe. Les feuilles de calcul Excel ont été éliminées après le lancement du Système d'indicateurs de la sécurité des patients en janvier 2011.

Le Système d'indicateurs de la sécurité des patients a permis aux établissements de suivre et de faire rapport sur plus de 100 indicateurs de processus clés alignés sur les stratégies de Soins de santé plus sécuritaires maintenant! De nombreux appels nationaux ont fourni aux utilisateurs une formation sur la façon de mesurer, quoi mesurer et comment utiliser les outils du Système d'indicateurs de la sécurité des patients.

Stephanie Howse, coordonnatrice clinique à Alberta Health, était nouvellement dans son poste lorsque l'un de ses collègues a suggéré qu'elle utilise le Système d'indicateurs de la sécurité des patients pour surveiller le respect du processus de BCM dans la région sanitaire de Northern Lights. Stephanie était surprise de constater que l'outil était intuitif et facile à utiliser. « Le Système d'indicateurs de la sécurité des patients donne une vue d'ensemble de nos progrès », explique Stephanie. « On peut explorer et identifier les tendances grâce aux données. Il y a aussi des modules d'autoapprentissage disponibles pour savoir comment interpréter les données et l'équipe responsable de la mesure est toujours disponible pour nous dépanner et nous aider à mieux comprendre les résultats. »

« Le Système d'indicateurs de la sécurité des patients est un outil qui est facile à utiliser et qui fournit les bons rapports qui permettent de faire les comparaisons voulues », explique la Dre Elizabeth MacKay, responsable du service médical, groupe de travail provincial sur l'agrément en thromboprophylaxie, Alberta Health Services. « La capacité à comparer ses résultats à ceux des groupes nationaux permet d'obtenir une analyse de valeur inestimable. »

Selon Virginia Flintoft, à part tous ses avantages, le Système d'indicateurs de la sécurité des patients avait un seul défaut. Il a été conçu pour permettre aux équipes d'accéder directement à leurs rapports; toutefois, les équipes appelaient plutôt l'équipe responsable des mesures pour exécuter les rapports pour eux. « Ils ne s'occupaient pas de l'exécution du processus - d'habitude, ils étaient tout simplement trop occupés », ajoute Mme Flintoft, gestionnaire de projet de l'équipe responsable des mesures (CMT).

« Ce que nous avons trouvé avec le Système d'indicateurs de la sécurité des patients, c'est que les personnes qui entrent les données ne sont pas celles qui vont aller voir les résultats et récupérer les rapports », explique Alex Titeu, coordonnateur de projet de l'équipe responsable des mesures. « L'objectif du Système d'indicateurs de la sécurité des patients était de rendre disponibles les résultats immédiatement à l'individu qui entrait les données. »

La sécurité des patients et l'amélioration de la qualité a beaucoup évolué au fil des ans et il en est de même pour l'équipe de mesure. « Il était vraiment temps que les établissements gèrent et surveillent leurs propres données », explique Virginia Flintoft. « La plupart des hôpitaux ont maintenant des talents et ressources à l'interne. »

Le volet collecte des données du Système d'indicateurs de la sécurité des patients a été supprimé ce printemps. L'équipe de mesure a la permission de garder les données et tous les dossiers seront conservés dans un endroit sécuritaire pour un maximum de sept ans. Les données ont été renvoyées à leurs propriétaires -les établissements de soins de santé participants. Plus de la moitié des données a depuis été repeuplée. L'équipe de mesure a communiqué avec la direction des autres établissements participants pour qu'ils s'assurent d'avoir téléchargé leurs données ou indiqué où les envoyer.

Une nouvelle approche - des solutions qui fonctionnent

Suite au lancement de VIREZ en mode sécurité, le rôle de l'équipe de mesure changera également pour devenir celui d'un coach expert et mentor qui exploite la pensée la plus à jour concernant la mesure et la surveillance de la sécurité des patients. « L'équipe de mesure ne soutiendra plus une base de données d'indicateurs », explique Virginia Flintoft, « et dans le cadre de la nouvelle approche, les équipes identifieront des possibilités d'amélioration et l'équipe de mesure sera le coach et les encadrera dans leurs démarches d'amélioration, en mettant l'accent sur la mesure et la surveillance pour assurer la sécurité. »

Sous la direction du Dr G. Ross Baker et du Dr Charles Vincent (Oxford University, Royaume-Uni), un programme complet de mesure est en cours d'élaboration sur la base du cadre du Dr Vincent, Measurement and Monitoring Safety. Le cadre précise cinq éléments requis pour mesurer et surveiller la sécurité : les préjudices déjà survenus, la fiabilité, la sensibilité concernant les opérations, l'anticipation et la préparation; et l'intégration et l'apprentissage. La plate-forme de mesure aura pour but d'orienter les dirigeants, praticiens, patients, familles et les aidants dans la recherche de réponses localement et au niveau du système concernant les moyens de prévenir les préjudices, de réagir lorsque des préjudices surviennent et de tirer des enseignements des préjudices en appliquant le cadre.

« La beauté du nouveau cadre, c'est que peu importe la nature de votre problème » , dit Virginia Flintoft. « Le cadre vous apprend comment trouver la solution au problème; et des solutions qui fonctionnent. C'est très intéressant parce que ça permettra d'économiser du temps aux équipes et de les aider à penser plus globalement. C'est l'apprentissage à propos de changements importants qui est cliniquement significatif. Les équipes peuvent remarquer des changements statistiquement significatifs, mais les changements cliniquement significatifs sont vraiment le résultat essentiel de la mesure. »

À l'avenir, l'amélioration comprendra toujours la mesure et l'équipe de mesure continuera à travailler avec le personnel de première ligne dans les services et à l'échelle de la hiérarchie jusqu'aux conseils d'administration, pour les aider à surveiller leurs performances.