Connexion
CPSI partager              
3/16/2016 6:00 PM

Les médicaments font partie de notre vie. Ils peuvent aussi être incroyablement difficiles à comprendre. Il peut s'avérer ardu d'essayer de rester concentré sur le sujet lors d'un rendez-vous avec votre professionnel de la santé, lorsque vous êtes anxieux et vulnérable. Il arrive que même ceux qui travaillent en santé aient du fil à retordre avec eux.

Rencontrez Emily Musing. Plusieurs des membres de sa famille en sont à un stade de leur vie où ils ont besoin de fréquentes visites chez le médecin et où ils prennent régulièrement des médicaments. Madame Musing est également la directrice générale de la pharmacie, des risques cliniques et de la qualité au University Health Network, en plus de siéger au conseil d'administration de l'Institut canadien pour la sécurité des patients. En dépit de ses antécédents médicaux, l'aide qu'elle apporte à ses parents et beaux-parents pour gérer et garder une trace des médicaments qu'ils consomment et de leurs effets n'est pas un exploit facile. Pour leur venir en aide, elle a élaboré une liste de questions qu'ils peuvent poser pour faire en sorte que chaque visite chez le médecin comprenne une discussion sur leurs médicaments, histoire de les aider à comprendre comment s'en servir une fois de retour à la maison.

S'inspirant de l'expérience de madame Musing dans l'accompagnement de ses parents et beaux-parents au sein du système de santé, l'Institut pour utilisation sécuritaire des médicaments du Canada, l'Institut canadien pour la sécurité des patients, Patients pour la sécurité des patients du Canada, l'Association des pharmaciens du Canada et la Société canadienne des pharmaciens d'hôpitaux ont conjointement élaboré une liste de cinq questions visant à aider les consommateurs et leurs aidants à discuter de médicaments et à entretenir une meilleure communication avec le personnel soignant. Ces cinq questions ont été testées par de nombreux intervenants.

Ces cinq questions sont les suivantes :

  1. Des médicaments ont-ils été ajoutés, retirés et modifiés, et pourquoi?
  2. Quels médicaments dois-je continuer à prendre, et pourquoi?
  3. Comment dois-je prendre mes médicaments et pendant combien de temps?
  4. Comment vais-je savoir si mon médicament fonctionne et quels effets secondaires dois-je surveiller?
  5. Aurai-je besoin de tests et quand dois-je planifier ma prochaine visite?

La Dre Cara Tannenbaum, codirectrice du Canadian De-Prescribing Network et détentrice d'une chaire en pharmacie à l'Université de Montréal, pratique la gériatrie; elle vante les questions et la clarté qu'elles apportent aux patients et aux familles.

« Ces cinq questions ont un pouvoir de transformation », dit-elle en soulignant que les patients ont besoin de parler et qu'ils ont le droit d'être entendus.

« Avoir cette conversation et se demander si c'est un bon moment pour réévaluer son profil de médicament, si le temps est venu d'arrêter de les prendre, de les changer ou d'en réduire la dose, ou de vérifier s'ils sont vraiment efficaces ajoute un élément supplémentaire à la rencontre qui, historiquement, était négligé », dit-elle.

Elle espère que ces cinq questions en appelleront une sixième, à laquelle le professionnel de la santé devra répondre de lui-même : à prescrire ou à dé-prescrire?

Grâce à ces questions, plus de gens peuvent suivre l'exemple de madame Musing et donner à leurs proches un outil pour lancer ces importantes discussions sur les médicaments avec leur professionnel de la santé.

Pour plus de renseignements et pour télécharger votre exemplaire des cinq questions, visitez www.safemedicationuse.ca.