Connexion
CPSI partager              
5/20/2014 6:00 PM

​​Ceci est le premier article d'une série de quatre sur la prévention de la thromboembolie veineuse (TEV) et la participation à la Vérification nationale de la thromboembolie veineuse (TEV) 2014. Surveillez les prochains articles à www.securitedespatients.ca

En 2005, l'Hôpital général juif (HGJ) fut l'un des premiers hôpitaux au Canada à développer et à instaurer une politique de thromboprophylaxie à l’échelle de l'hôpital, et en 2012, son Centre d’excellence en thrombose et anticoagulation fut inauguré.

Divers processus sont en place pour assurer que les mesures de prévention sont correctement prescrites et mises en œuvre. Par exemple, un pharmacien clinicien participe à des tournées hebdomadaires, aide les équipes de soins de santé de vérifier que les mesures préventives appropriées ont été prises pour tous les patients à risque de thromboembolie veineuse (TEV) et aide à évaluer les contre-indications.

L'Hôpital général juif participe à la Vérification nationale de la thromboembolie veineuse Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! depuis sa création en 2009, et souhaitait participer à nouveau en 2014. Les coprésidentes : Jessica Emed, infirmière clinicienne spécialisée (thrombose) a mené la vérification des unités médicales et Hetal Patel, infirmière éducatrice (chirurgie) était responsable de la vérification des unités chirurgicales. Elles ont travaillé ensemble sur le processus de vérification afin de déterminer un système de vérification à l’échelle de l'hôpital en y incorporant des éléments du processus Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! et en y ajoutant plusieurs indicateurs qu’elles voulaient suivre à l'aide du programme de qualité.

« L'outil de vérification de la TEV disponible par le biais du Système de mesure de la sécurité des patients est très simple et facile à utiliser », précise Chantal Bellerose, conseillère en qualité - coordonnatrice du processus d'Agrément de l'HGJ. » Il comprend tous les indicateurs pertinents pour la vérification et l’étalonnage. Les équipes et les dirigeants méritent de sincères félicitations! »

Pour la Vérification nationale de la thromboembolie veineuse d’octobre 2014, les données ont été recueillies pour quatre unités, deux chirurgicales et deux médicales, avec comme résultat global la prophylaxie appropriée administrée environ 90 pour cent du temps. Les unités chirurgicales utilisent des ensembles d’ordonnances préimprimées, tandis qu’à l'heure actuelle, les unités médicales ne le font pas. Les résultats indiquent peu de différence dans la fréquence d'administration de la prophylaxie avec ou sans l'utilisation d’ordonnances, mais c’est une priorité de développer des trousses d’ordonnances préimprimées pour les unités médicales pour faciliter et optimiser la prophylaxie autant que possible.

Les coprésidentes Jessica Emed et Hetal Patel, aidées par le soutien inébranlable de leur responsable médical, la Dre Susan Kahn et ses précieux conseils, ainsi qu'une équipe interdisciplinaire, ont mis en valeur avec succès l'importance de la prévention de la thrombose sur de nombreuses années. Depuis 2006, le mois de mars est consacré à la prévention de la thrombose veineuse profonde (TVP) par le biais d’activités d'éducation et de sensibilisation du personnel et des patients.

« Grâce aux efforts louables de cette équipe, la TEV est reconnue comme l'un des indicateurs clés de qualité de l'Hôpital général juif - ses résultats sont affichés sur la page Web des indicateurs de qualité de l'hôpital », déclare Markirit Armutlu, coordonnatrice du programme de qualité. « La participation aux vérifications TEV nationales et le soutien de Soins de santé plus sécuritaires maintenant! au fil des ans ont permis en outre de dynamiser et de soutenir les activités d'amélioration continue de la qualité de la TEV de l’équipe de prévention de la thrombose de l'HGJ ». 

« Avant de participer à ces vérifications, nous avions certaines hypothèses sur notre taux de réussite », indique Jessica Emed. « Au fil des ans, nous avons été en mesure de faire la lumière sur les éléments à corriger et avons apporté des améliorations. Nous avons pu accroître la sensibilisation et créer beaucoup d'engagement et d'énergie en rapport avec la prévention de la TEV. »

L'année dernière, l'administration standardisée de la prophylaxie à 18h00 tous les jours à l'HGJ a été étendue de quelques unités à nombre élevé de clients aux unités à l’échelle de l'hôpital. » En uniformisant l’administration à cette heure-là, il n’était plus nécessaire de réserver la dose la journée entière en attendant une procédure provisoirement prévue ou à risque d'être annulée, » précise Jessica Emed. « En conséquence, nous étions en mesure de fournir la prophylaxie ponctuellement à une heure plus avancée. De plus, nous n’avons pas eu à annuler de nombreuses interventions chirurgicales en raison de l’administration de la prophylaxie trop tôt dans la journée. Il y a cependant toujours de la souplesse dans le processus afin de reconnaître que les patients sortent de chirurgie à différents moments de la journée. Si une infirmière ajuste l’administration de la première dose en fonction de la chirurgie, cela est noté dans le dossier d'administration des médicaments du patient. »

Les politiques de l'HGJ sur l'administration de la prophylaxie sont continuellement passées en revue pour s’assurer qu'elles sont à jour. L’Hôpital général juif est maintenant en train de revoir l'utilisation de la prophylaxie mécanique pour s’assurer qu'elle est cohérente et fondée sur des preuves.

« À chaque vérification, nous découvrons de nouvelles informations », dit Jessica Emed. « Que ce soit une question de vérifier la pertinence de ce que nous faisons ou de trouver des éléments à améliorer et viser de meilleurs résultats, notre objectif est de fournir une structure et d’aider nos gens à travailler ensemble pour améliorer les soins pour nos patients. »

L'HGJ a reçu le Prix sur la prévention de la TEV à l’hôpital Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! en 2010. En partenariat avec Sanofi Canada, l'HGJ a créé le Centre d’excellence en thrombose et anticoagulation en 2012, ayant pour mandat d'assurer un leadership et des conseils à d'autres institutions de soins de santé au Québec. L'HGJ est agréé avec mention d'honneur exemplaire en 2012-2013.

Cliquez sur les liens ci-dessous pour afficher d'autres articles de la série : Southlake Regional Health Centre et l'Hôpital Queen Elizabeth expliquent comment les pharmaciens ont orienté la participation de leur établissement dans la Vérification nationale de la TEV; Capital Health encourage l'engagement de son personnel de première ligne dans la vérification; et de quelles façons l'outil de mesure des résultats en matière de sécurité des patients facilite les vérifications trimestrielles de TEV en Alberta.