Connexion
CPSI partager            
10/16/2015 10:00 AM

Au Réseau de santé Horizon (Horizon), les consultants en sécurité des patients sont : Diane Beaulieu (Saint-Jean), John Glidden (Miramichi), Paula Pickard (Fredericton) et Melissa Stark (Moncton) sont les ambassadeurs de la sécurité des patients dans leurs domaines respectifs. Ils s'ingénient à aider le personnel et les équipes à la mise en œuvre du bilan comparatif des médicaments (BCM). Afin de maintenir l'élan en faveur du BCM, ils reconnaissent et félicitent le personnel de son travail acharné et de son dévouement à cette initiative de sécurité des patients. Ils reconnaissent que le BCM de qualité peut être infructueux s'il n'est pas maintenu à l'avant-plan des préoccupations. Toutefois, grâce à leur persévérance et à l'utilisation d'un cadre d'amélioration de la qualité qui comprend la réalisation de petits tests de changement, ainsi qu'un suivi et évaluation continue, - les procédures BCM sont de mieux en mieux intégrées et ancrées dans la culture organisationnelle d'Horizon. 

Lorsque les cinq autorités sanitaires régionales du Nouveau-Brunswick se sont réunies pour former Horizon, en 2008, chaque région en était à un stade différent de mise en œuvre du BCM. En janvier 2011, Horizon a créé un comité régional de bilan comparatif des médicaments pour veiller à une meilleure collaboration interrégionale. Cela a facilité la mise en œuvre à l'échelle de l'organisation qui avait été prévue, de même que l'évaluation continue du BCM. En raison de la taille et de la complexité d'Horizon, il était nécessaire que chaque région créé son propre comité multidisciplinaire de BCM, visant l'amélioration à l'échelle locale de la procédure de BCM et de sa conformité. Ces comités sont imputables devant le Comité régional de BCM.

Afin de faire connaître les résultats de conformité du BCM à travers l’organisation, les données quantitatives du BCM à l’admission sont remises au comité régional de BCM et distribuées sur une base trimestrielle à l’équipe de haute direction, aux réseaux cliniques, aux infirmières gestionnaires et au personnel de première ligne. « Ce cadre de responsabilisation a fait la preuve de son efficacité comme moyen de maintenir le BCM sur sa lancée, affirme John Glidden. Cela rappelle l’importance du BCM, augmente la visibilité des taux de conformité et des raisons pour lesquelles nous faisons ces vérifications. » John Glidden.jpgJohn Glidden

La procédure de BCM à l'admission d'Horizon est bien établie dans ses services de soins de courte durée, de soins à domicile et de services communautaires de santé mentale. Afin de mieux évaluer la qualité du BCM à l'admission, Horizon a commencé à utiliser l'outil de vérification de la qualité du BCM du système d'indicateurs de la sécurité des patients de Soins de santé plus sécuritaires maintenant! en 2012. On effectue des essais de vérification du BCM tous les mois. Dans de nombreuses régions, les résultats de la vérification sont affichés de manière colorée sur chaque unité de soins, de manière à attirer l'attention du personnel sur les résultats. C'est un moyen rapide et visuel de laisser savoir à tous comment ils s'en tirent, et cela permet d'identifier les secteurs à améliorer. L'outil de vérification de la qualité est utile pour évaluer si les étapes nécessaires de la procédure de BCM ont été complétées, permettant par exemple de voir si le personnel utilise plus d'une source pour créer le meilleur schéma thérapeutique possible (MSTP).   « L'utilisation des outils et des ressources du système d'indicateurs de la sécurité des patients nous permet de faire des vérifications ponctuelles et d'en obtenir très rapidement les résultats, ajoute John. Cela nous permet de fournir une analyse et une rétroaction en temps réel qui aident à maintenir l'élan et l'enthousiasme. »

Horizon est l'un des 173 sites ayant participé à la vérification nationale de la qualité du BCM en février 2015, à l'aide de l'outil du système d'indicateurs de la sécurité des patients de Soins de santé plus sécuritaires maintenant! . Horizon s'est porté volontaire pour participer à cette vérification nationale pour plusieurs raisons : pour aider à sensibiliser le personnel au BCM, pour se comparer à d'autres organisations de soins de santé et pour évaluer la qualité de sa procédure de BCM à l'admission. Il est impératif de suivre une procédure détaillée et de « qualité » du BCM à l'admission, puisque cette information sert ensuite lors de chaque transition de soins tout au long du séjour à l'hôpital.   

Voici les résultats de la vérification nationale de la qualité du BCM de février 2015 :

 HorizonNouveau-BrunswickCanada
% de patients comparés à l'admission90 %91 %87 %
Niveau de qualité moyen du BCM84 %84 %74 %

Février 2015 - Système d'indicateurs de la sécurité des patients

« Les leçons tirées de la mise en œuvre réussie du bilan comparatif des médicaments chez Horizon consistent à s’assurer que les procédures de BCM sont simples et qu’elles s’intègrent aux pratiques existantes, dit Diane Beaulieu. Si vos procédures sont trop lourdes, on peut les perdre de vue. Il y a eu des ennuis dans certains, mais en faisant des cycles d’amélioration rapides Plan-Do-Study-Act (PDSA), nous avons été en mesure d’identifier des possibilités d’amélioration et d’aller de l’avant. »

Diane Beaulieu Diane Beaulieu

« Il est important d’impliquer toutes les parties prenantes - les médecins, les pharmaciens et les soins infirmiers - dans le développement de vos procédures de BCM », souligne Paula Pickard. Dans notre région, les médecins ne se sont pas beaucoup mobilisés au début. Notre comité de BCM estimait que la participation des médecins était une priorité pour faire progresser le BCM. Les présidents du comité de BCM ont rencontré plusieurs groupes de médecins pour surmonter les obstacles et les inciter à se mobiliser pour le BCM. Cela a abouti à l’implication des médecins dans le comité local de BCM. »Paula PickardPaula Pickard
​En fin de compte, le BCM vise à améliorer la sécurité des patients. »Dans tout le réseau d’Horizon, les incidents de sécurité des patients liés au BCM sont mesurés et analysés à la recherche de tendances à l’aide du système de gestion des incidents hospitaliers, explique Melissa Stark. Cette information est ensuite utilisée pour apporter des améliorations. Par exemple, lorsque le BCM lors congé a été mis en œuvre, le nombre de rapports d’incidents a sensiblement augmenté. Il a été formidable de pouvoir le constater, parce que cela signifiait Med Rec devenait une partie normale de la pratique; le personnel voyait des problèmes avec la procédure et a pu discuter de ces enjeux avec l’équipe et les médecins pour identifier les secteurs à améliorer. En fin de compte, cela montre combien le BCM fait une différence pour améliorer la sécurité des patients. »   Melissa Stark.jpg Melissa Stark

Horizon travaille actuellement à peaufiner ses procédures de BCM lors des transferts et du congé. Les comités sectoriels de BCM et les équipes cliniques du réseau concentrent également leurs efforts pour réussir le test de conformité d’Agrément Canada pour le BCM lors des transitions de soins. Des procédures pour mesurer la conformité et la qualité de la BCM lors des transferts et des congés sont en développement, dont un tableau de bord quantitatif des vérifications de qualité. La mise en œuvre du BCM est un effort continu d’amélioration de la qualité; un effort qui progresse bien chez chez Horizon en raison de la mobilisation soutenue et du dévouement des médecins et du personnel pour la sécurité des patients.