Connexion
CPSI partager              
12/22/2015 5:00 PM

​​​Quand la Croix-Rouge canadienne (par le biais de ses programmes communautaires de santé et de bien-être de l'Ontario) a décidé de participer à la Vérification de la prévention des chutes de l'Institut canadien pour la sécurité des patients, elle savait qu'il s'agirait d'une collaboration bénéfique; mais au fil de sa démarche, elle a tout de même été surprise des résultats. L'initiative a mené aux changements de nombreux processus de prévention des chutes de la Croix-Rouge, en aidant à renforcer la reconnaissance des facteurs de risque modifiables et à augmenter l'efficacité de la gestion des clients identifiés comme étant à risque.

Dès le début de la mise en œuvre du processus de vérification, la Croix-Rouge a identifié un certain nombre de critères de vérification qui, selon les définitions des Soins de santé plus sécuritaires maintenant!, dépassaient les limites des services de ses programmes. Elle a donc travaillé avec un représentant de l'équipe responsable des mesures pour la sécurité des patients en vue d'élaborer des définitions personnalisées qui refléteraient la portée de ses services. Cet effort a permis une analyse plus constructive et pertinente pour la Croix-Rouge, donnant ainsi encore plus de valeur à cette initiative de vérification.

La Croix-Rouge canadienne ne fournit pas de services infirmiers; elle utilise donc la vérification pour évaluer les processus de prévention des chutes associés à ses programmes ontariens de sensibilisation des préposés et ses programmes d'aide à la vie autonome, en ciblant les personnes âgées à haut risque et les adultes ayant un handicap physique. L'information a été recueillie à partir de tous les événements liés aux chutes, puis saisie en vrac dans le système de mesure de la sécurité des patients en un seul programme d'aide à la vie autonome. 

« Nous avons choisi d'adopter une approche provinciale, croyant qu'elle nous apporterait des renseignements plus étoffés, plutôt que de se concentrer sur un seul site du programme, ce qui n'aurait fourni qu'une information très limitée », nous explique Jody Hales, directrice de la gestion du risque et de l'assurance de la qualité pour les programmes communautaires de santé et de bien-être de la Croix-Rouge canadienne. Jody a récemment donné une conférence au Forum virtuel national pour partager son expérience en tant qu'une des premières utilisatrices des Soins de santé plus sécuritaires maintenant!.

La Vérification nationale de la prévention des chutes était prévue pour le mois d'avril; toutefois, la Croix-Rouge a continué à mesurer ses processus de gestion et de prévention des chutes jusqu'à la fin septembre. « Nous voulions recueillir au moins six mois de données afin d'évaluer efficacement notre cadre de travail sur la prévention des chutes », ajoute Jody. « Au cours de cette période, nous avons réussi à compléter et à soumettre un total de 125 vérifications de la prévention des chutes. ».

Afin de compiler les données, l'information fut colligée à partir des rapports d'événements de la Croix-Rouge sur la sécurité des clients. Lorsque nous avions besoin d'information supplémentaire, les coordonnateurs et superviseurs de la Croix-Rouge apportaient leur contribution au processus. Le processus de gestion des événements liés à la sécurité de la Croix-Rouge englobe les événements liés à la sécurité des clients qui surviennent à l'extérieur du service, pendant le service et par suite du service. Durant la période de la vérification, aucun incident par suite du service n'a été identifié; les résultats de la vérification dénotaient des chutes survenues à l'extérieur du service.

Selon Jody Hales, ils furent très satisfaits des résultats de la vérification, puisqu'ils ont démontré que leurs processus de prévention des chutes étaient nettement supérieurs, tout en identifiant certains secteurs à améliorer.  Par exemple, 90,5 % de leurs clients avaient fait l'objet d'une évaluation de leur chute et avaient bénéficié d'un plan de prévention.  Ils ont aussi découvert que 61 % des chutes déclarées avaient causé un certain préjudice au client.

« Nous abordons la sécurité des clients dans son ensemble », nous explique Jody. « Nous ne pouvons pas déterminer une norme de sécurité indépendamment du point de vue du client. La perception du risque et de la sécurité varie souvent; nous devons donc collaborer sous l'angle de l'éducation, de la négociation et de l'atténuation pour aider les clients à prendre des décisions éclairées au sujet de leur sécurité et de leurs soins. Nous comprenons aussi que les clients, leur famille et les personnes soignantes choisissent parfois de prendre des risques, et que nous devons respecter ce droit. ».

Les résultats de la Vérification nationale de la prévention des chutes seront partagés avec  l'équipe de direction et les directeurs régionaux de la Croix-Rouge. Ils seront également transmis au personnel de première ligne et aux bénévoles, par le biais de leur bulletin d'information trimestriel. « Il est important d'impliquer notre personnel et de partager les résultats de la vérification avec tous les paliers de l'organisation pour que les gens comprennent la raison des changements de processus ainsi que l'importance de participer à de telles initiatives », ajoute Jody Hales.

« Quand vous fournissez des soins et des services à une population vulnérable, vous avez une responsabilité primordiale puisqu'elle se rattache à la sécurité des clients », nous dit Jody Hales. « Pendant que les individus continuent à recevoir les soins et le soutien dont ils ont besoin pour vieillir à la maison en toute sécurité, il faut qu'il y ait une plus grande reconnaissance du rôle du secteur des services de soutien communautaire et des soins à domicile pour la sécurité des clients. En élargissant la portée de la sécurité des clients aux services de soutien communautaire et de soins à domicile, qui soutiennent les activités courantes de la vie quotidienne, nous obtiendrons de meilleurs résultats pour la santé des clients. ».

Pour voir la présentation de Jody Hales au Forum virtuel national.