Connexion
CPSI partager            
9/29/2014 6:00 PM

​​​​« Nous sommes ravis de recevoir le Prix Innovations en éducation en sécurité des patients, déclare Kathy Winsor, consultante en efficacité institutionnelle à Central Health. Nos formateurs travaillent fort et sont à la recherche d’occasions de partager et de peaufiner l’information. Il est très valorisant de voir ce travail reconnu. »

Central Health est l’un des trois lauréats 2014 des Prix Innovations en éducation en sécurité des patients du Programme d’éducation en sécurité des patients (PESP – Canada). Leur engagement marqué à bâtir une culture de la sécurité des patients par la sensibilisation et la collaboration avec tous les niveaux de l’organisation y compris le conseil d’administration et la direction, est digne de mention.

En 2012, lorsque le ministère de la Santé et des services sociaux de Terre-Neuve et Labrador a invité les régions sanitaires de toute la province à participer au programme PESP – Canada, Central Health a saisi la balle au bond. Le programme PESP – Canada propose une approche par équipes interprofessionnelles pour améliorer les habiletés en sécurité des patients, en planification de la formation aux besoins des patients en en harmonisation des initiatives d’amélioration de la qualité au sein des organisations.

Central Health a réfléchi de manière stratégique au choix des facilitateurs à agréer, de manière à rejoindre autant d’individus que possible à travers le vaste territoire desservi. Elle a tenu compte des rôles clés en formation et de ceux qui servaient déjà de modèle en sécurité des patients. On a établi une liste de candidats potentiels pour chaque site et 16 professionnels ont finalement été invités à participer, dont des formateurs cliniques, du personnel en amélioration institutionnelle, des gestionnaires et des employés de première ligne.

Une fois la formation de trois jours de PESP – Canada suivie par les facilitateurs, on a élaboré un plan opérationnel pour diffuser le programme partout dans Central Health. Ce plan de travail précise les indicateurs et les outils d’évaluation à utiliser. Les 16 formateurs agréés agissent maintenant à titre d’ambassadeurs du programme et font la promotion de la sécurité des patients partout dans Central Health. On a identifié les rencontres trimestrielles comme l’une des stratégies pour réunir le groupe à nouveau, pour qu’il puisse continuer à faire progresser le programme.

Un bulletin a aussi été envoyé aux gestionnaires et aux employés pour leur donner un aperçu du programme PESP – Canada. En s’associant avec des partenaires comme le comité de supervision de l’amélioration de la qualité (constitué des coprésidents de toutes les équipes d’amélioration de la qualité), on a pu diffuser l’information sous forme de modules et de feuillets servant à combler les besoins de formation des équipes.

« Les vignettes de motivation de la trousse de PESP – Canada offrent un excellent moyen d’amorcer la discussion sur la sécurité des patients, estime Kathy Winsor.  Pour présenter nos visites de direction en sécurité des patients aux nouveaux membres de notre conseil d’administration, nous leur avons montré la vignette de motivation sur les visites de direction pendant leur réunion. Nous voulions que les nouveaux membres du conseil d’administration sachent ce que nous apprenons à notre personnel en matière de sécurité des patients et nous visions à les inciter à participer eux aussi à ces visites de direction, pour qu’ils puissent discuter sur le terrain, avec le personnel, des enjeux de sécurité des patients. »

Central Health songe maintenant à ajouter les vignettes de présentation à son Intranet, afin que ses quelque 3 000 employés puissent y avoir accès.

Les éducateurs cliniques qui ont reçu la formation de PESP – Canada en utilisent les modules pour former les employés dans leur champ de compétence. De plus, chaque mois, lors de la formation générale prodiguée aux nouveaux employés, un formateur PESP – Canada fait une présentation de 15 minutes sur la sécurité des patients. Central Health organise aussi chaque année les Journées de la sécurité des patients, pendant la Semaine nationale de la sécurité des patients, en octobre, et les ambassadeurs préparent actuellement des présentations et des affiches pour faire connaître les modules ainsi que leur rôle en sécurité des patients.

Central Health diffuse également de l’information et des présentations à travers des forums publics. Les foyers de soins personnels ont reçu de l’information sur la prévention des chutes et des modules sur la sécurité des patients.

« C’est un véritable défi de mettre le pied dans la porte tant que cela ne semble pas pertinent à l’individu ou au groupe qui a besoin de formation, observe Kathy Winsor. Mais nous pouvons toutefois laisser notre empreinte. Nous saisissons chaque occasion qui nous est offerte de diffuser la culture de sécurité des patients. »