Connexion
CPSI partager            
9/16/2017 6:00 PM

Avec l'appui du gouvernement du Canada, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a officiellement accordé à l'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) la désignation de Centre collaborateur de l'OMS pour la sécurité et l'engagement des patients en vue de mettre en œuvre des activités soutenant les programmes de l'OMS à l'échelle mondiale. L'OMS compte 800 Centres collaborateurs répartis dans 80 pays, dont 31 au Canada. L'ICSP est le seul Centre collaborateur de l'OMS canadien à mettre l'accent à la fois sur la sécurité et sur l'engagement des patients.

L'entente de quatre ans (en vigueur de 2017 à 2021) prévoit des actions dans quatre secteurs :

  • Prodiguer du soutien et des avis au conseil consultatif mondial de Patients pour la sécurité des patients (PPSP)
  • Participer aux programmes et aux efforts mondiaux consacrés aux systèmes d'apprentissage et de reddition de comptes en matière de sécurité des patients
  • Participer à la planification et à l'exécution du troisième Défi mondial sur la sécurité des patients, axé sur la réduction des erreurs médicamenteuses
  • Soutenir les programmes internationaux de sécurité des patients en faisant la promotion de soins plus sécuritaires

« L'Institut canadien pour la sécurité des patients collabore depuis longtemps avec le programme international pour la sécurité des patients de l'OMS et joue un rôle moteur dans la création de partenariats de collaboration partout au pays, soutient Chris Power, présidente et directrice générale de l'ICSP. Notre organisation a bénéficié de l'aide de l'OMS et de ses membres pour la conception de produits et de services canadiens, et a indirectement fourni un soutien canadien à des pays en développement et en transition. Nous nous réjouissons de cette occasion de rendre les soins de santé plus sécuritaires en favorisant l'engagement et la sécurité des patients, et ce, autant à l'échelle locale que sur la scène mondiale. »

Dans la foulée du soutien bien établi qu'il apporte à Patients pour la sécurité des patients du Canada (PPSPC) depuis 10 ans, l'ICSP offrira son assistance au conseil consultatif mondial de PPSP, notamment en participant à la coordination et à l'administration du conseil consultatif de PPSP de l'OMS et en renforçant les capacités des patients champions et des chefs de file faisant partie du réseau mondial de PPSP. Chaque année que durera l'entente, l'ICSP coordonnera les réunions trimestrielles du conseil consultatif de PPSP et donnera trois webinaires de transposition des connaissances en anglais et en français, de manière à accroître les capacités des champions et des chefs de file de la sécurité des patients dans le Réseau de PPSP.

 « Le programme de PPSP de l'OMS encourage les patients et les familles à améliorer la sécurité des soins de santé, à renforcer leurs capacités et à devenir des partenaires informés et compétents de leur propre traitement, renchérit Helen Haskell, coprésidente du conseil consultatif de Patients pour la sécurité des patients de l'OMS. Les ateliers de PPSP rassemblent des patients militants, des professionnels de la santé, des dirigeants locaux, des organisations de soins de santé et des décideurs, qui sont appelés à partager leurs connaissances sur le système de santé national et à explorer des mécanismes permettant de favoriser la mobilisation des patients à l'égard de la sécurité. Le travail en association avec l'ICSP, désormais un Centre collaborateur de l'OMS, amène une occasion de mettre en commun notre expérience et notre savoir en matière de sécurité et d'engagement des patients. »

Pour étendre la production de rapports, les apprentissages et le partage de leçons apprises à la suite d'un préjudice, l'ICSP compile les Alertes mondiales sur la sécurité des patients, une ressource en ligne contenant un vaste répertoire d'alertes, de conseils et de recommandations provenant des quatre coins de la planète. L'ICSP travaillera à élargir de plus en plus l'utilisation qui en est faite et à augmenter la participation d'organismes internationaux.

 « Trop souvent, les soins de santé prodigués un peu partout dans le monde entraînent des préjudices évitables, déplore Sir Liam Donaldson, président, Sécurité des patients à l'OMS. Munis d'outils comme les Alertes mondiales sur la sécurité des patients, nous sommes en mesure de diffuser efficacement de l'information sur les risques en matière de sécurité des patients ainsi que des moyens pratiques pour minimiser les risques et prévenir les préjudices. Grâce à des initiatives comme les Centres collaborateurs de l'OMS, les processus de collecte, d'analyse, de communication et de diffusion de l'information et des tendances aux utilisateurs et aux contributeurs potentiels pourront être améliorés. »

À titre d'organisme coordonnateur canadien, l'ICSP participe au 3e Défi mondial sur la sécurité des patients, qui porte sur la prévention des erreurs médicamenteuses. Membre du groupe de travail patients-public de l'OMS, l'ISCP met son expertise et son soutien à contribution pour relever le Défi mondial sur la sécurité des médicaments.

Maryann Murray, membre de Patients pour la sécurité des patients du Canada, a récemment pris la parole lors de la réunion annuelle de l'Assemblée mondiale de la Santé, où elle a raconté les événements qui ont mené au décès de sa fille et insisté sur les Cinq questions à poser au sujet de vos médicaments, un outil canadien élaboré par des patients et des fournisseurs. Offert en 20 langues, il porte sur les questions à aborder pour assurer la sécurité médicamenteuse. « Le Canada et plusieurs autres pays s'attaquent aujourd'hui à l'amélioration de la sécurité des médicaments. En partageant nos connaissances et nos ressources, nous prenons part à l'élaboration de produits et d'outils universels qui contribueront à réduire considérablement les préjudices liés aux médicaments partout dans le monde », souligne Mme Murray.

Pour soutenir les initiatives mondiales de sécurité des patients, L'ICSP fournira des conseils politiques, stratégiques et techniques sur diverses tribunes, y compris lors de consultations et d'événements internationaux et régionaux et au sein de groupes de travail et de comités de l'OMS. Il offrira également des conseils et du soutien pour l'élaboration, l'adaptation, la diffusion et l'évaluation d'outils et de ressources sur la sécurité des patients à l'échelle mondiale.

La mobilisation des patients constitue une priorité pour de nombreux organismes canadiens. Dirigé par l'ICSP, le Consortium national sur la sécurité des patients, un groupe composé de plus de 50 organisations, a mis au point le Plan d'action intégré sur la sécurité des patients. L'engagement des patients est l'un des principes directeurs de ce plan d'action commun visant l'amélioration de la sécurité des soins.

« L'engagement des patients est une stratégie clé pour promouvoir la couverture universelle des soins de santé, les soins sécuritaires et de qualité, la coordination des services et l'offre de soins axés sur la personne, souligne Neelam Dhingra-Kumar, coordonnatrice, Sécurité des patients et amélioration de la qualité au siège social de l'OMS, à Genève. Le Canada est reconnu comme un chef de file mondial de la sécurité des patients et de la mobilisation des patients, c'est pourquoi nous sommes convaincus que notre collaboration contribuera à améliorer la vie de personnes partout sur la planète. »

Pour de plus amples renseignements sur l'appellation de ce nouveau Centre collaborateur de l'OMS, visitez le site web de l'OMS.