Connexion
CPSI partager              
Fournisseur; Leader
11/27/2018 2:00 AM

Les #SuperSHIFTERS Debbie Molloy et Colin Stevenson sont les coprésidents de la Collaboration sur la qualité des soins et la sécurité des patients de l'Atlantique. La collaboration facilite l'échange de connaissances et fournit des conseils et des recommandations aux sous-ministres de la Santé des provinces de l'Atlantique afin de faire progresser l'amélioration de la qualité et la sécurité des patients à l’échelle du Canada atlantique.


(Colin Stevenson et Debbie Molloy)

Quel est le rôle de la Collaboration sur la qualité des soins et la sécurité des patients de l'Atlantique?

La Collaboration sur la qualité des soins et la sécurité des patients de l'Atlantique (CQSSPA) est une collaboration à l’échelle du système de santé des quatre provinces de l’Atlantique : le Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve-et-Labrador, la Nouvelle-Écosse et l’Île-du-Prince-Édouard. L'objectif et le rôle de la CQSSPA sont de nous aider à faire progresser les connaissances et les initiatives en matière de sécurité des patients dans nos juridictions - à renforcer les capacités, à favoriser les relations et à partager des informations, des connaissances et des compétences.

La collaboration fut créée par les ministères de la Santé des quatre provinces de l'Atlantique en 2010 pour nous aider à échanger et à partager des connaissances. Le comité directeur est composé de 13 membres, incluant trois représentants de chacune des quatre provinces de l'Atlantique (deux du système de santé et un du ministère provincial de la Santé) et un membre local de Patients pour la sécurité des patients du Canada qui siège à titre de représentant des patients et des familles. Notre partenariat avec l'Institut canadien pour la sécurité des patients est fort. L’ICSP assure le secrétariat et fournit du soutien et de la continuité à la CQSSPA. Le mandat de la CQSSPA est soutenu par une subvention biennale fournie par les quatre ministères de la Santé provinciaux.

Quelles sont quelques-unes des stratégies clés que la collaboration a mises en œuvre?

Notre événement phare est d'accueillir le Partage de connaissances de l'Atlantique (PCA). La conférence est organisée aux deux ans dans l’une des quatre provinces de l’Atlantique grâce au soutien de tous les membres de la collaboration. Grâce à la participation de l'ICSP, nous bénéficions des perspectives nationales et internationales sur les progrès et les améliorations en matière de sécurité et de soins. Le PCA nous donne l'occasion de discuter de ce qui se passe dans chaque province et de reconnaître et souligner les initiatives en matière de sécurité des patients dans l'ensemble du Canada atlantique. Le prochain PCA aura lieu à St. John's, Terre-Neuve les 8 et 9 octobre 2019. Il s’agira de notre cinquième conférence et nous invitons toutes personnes intéressées à y assister pour en apprendre davantage sur ce que nous faisons.

Au niveau pancanadien, la CQSSPA était une partenaire active et engagée du Consortium national sur la sécurité des patients et du Plan d'action intégré de la sécurité des patients, et était représentée à la table du Consortium et au sein des équipes d'action pour chacun de ses axes prioritaires. Dans le cadre de la collaboration, les membres du Canada atlantique ont également activement soutenu les mesures du Plan d’action sur la sécurité chirurgicale et ont contribué à l’évaluation du Consortium et du Plan d’action intégré sur la sécurité des patients.

La collaboration a investi dans la formation en matière de sécurité des patients et de qualité des soins. Nous avons offert et organisé une formation en compétences de gestion des incidents, un Cours canadien pour les coordonnateurs de la sécurité des patients en ligne et en personne, une formation en matière de divulgation d'événements indésirables, et lancé le programme TeamSTEPPS Canada™, qui vise à améliorer le travail d'équipe et les communications. En investissant dans ces types de formation, nous avons pu faire progresser le niveau de compétence d’un grand nombre de personnes dans chacune de nos provinces respectives. Ces accomplissements n’auraient pas été possibles si les quatre régions avaient agi séparément.

Pour ce qui est des ressources documentaires, la collaboration a participé à l’élaboration d’un cadre de participation des patients en partenariat avec l’Institut canadien pour la sécurité des patients et Qualité des services de santé Ontario. Le Guide canadien de l’engagement des patients en matière de sécurité a d'abord été lancé au PCA de l'Île-du-Prince-Édouard en 2017. Plus tôt cette année, la collaboration a aidé à réviser le guide. Cette vaste ressource est basée sur les données probantes et des pratiques exemplaires et vise à aider les patients et leurs familles, les partenaires patients, les prestataires et les dirigeants à collaborer plus efficacement pour améliorer la sécurité des patients.

L’une de nos priorités actuelles consiste à soutenir une collaboration virtuelle de 12 mois sur la participation des patients à la sécurité des patients et à l’amélioration de la qualité. Dans le passé, nos collaborations se déroulaient en personne et nous profitons donc de l’occasion pour essayer quelque chose de nouveau. La collaboration virtuelle a été lancée en septembre 2018 et comporte 17 équipes des quatre provinces de l'Atlantique participantes. Au cours de la prochaine année, ces équipes recevront des conseils sur la manière d'améliorer la participation des patients, d'apprendre de nouvelles stratégies et de travailler ensemble en tant que communauté élargie afin d’assurer que nous sommes au sommet de nos capacités en matière de participation des patients.

Qu'est-ce qui rend la collaboration unique et innovante?

Les provinces de l'Atlantique ont adopté une approche multiprovinciale pour établir des relations et rechercher des possibilités de collaboration à des initiatives en matière de sécurité des patients. Cela nous distingue au Canada. Nous collaborons pour établir des priorités et mettre en commun nos ressources afin d’obtenir des résultats pouvant être utilisés dans l’ensemble du Canada atlantique. À notre connaissance, aucun autre regroupement de régions n’a connu une telle réussite dans le cadre d’un partenariat interprovincial.

Le succès de la collaboration repose sur le fait qu’ensemble, nous avons pu explorer bien plus de possibilités que si nous avions tous travaillé de manière indépendante. Nous avons abordé des priorités ensemble et même si on est chacun à un jalon différent sur ce cheminement, nous avons des priorités importantes en commun sur lesquelles nous pouvons travailler. Cette solide collaboration facilite le partage d’idées et l’apprentissage dans l’ensemble du Canada atlantique. Cela s’est avéré pertinent et efficace tout en assurant une certaine normalisation à l’échelle des régions.

Notre organisation de travail et notre valeur reposent sur le fait que des représentants des quatre ministères provinciaux de la Santé sont assis à la même table que la direction de l’exploitation du système, en vue de tenir des discussions et établir des priorités. Nous sommes assis à la même table pour partager des informations et pour développer une approche qui nous guidera sur le chemin de la sécurité des patients.

Quels sont les enseignements clés ou points saillants que vous retenez?

Debbie : pour moi personnellement, acquérir une compréhension approfondie de la sécurité des patients et de l'amélioration de la qualité des soins a été très utile. Participer à la collaboration a aussi permis une réflexion et un apprentissage différents à l’égard des manières d'engager les patients et de la valeur de la présence du patient et du client à la table.

Colin : dans le secteur de la santé et dans d’autres domaines, il est important que nous soyons alignés dans plus d'une province. Nous avons pu identifier des domaines vraiment remarquables sur lesquels nous concentrer, cibler nos ressources pour les développer ensemble et les utiliser dans les quatre provinces de l'Atlantique. Il est rare de constater une telle réussite pour un travail qui ignore les frontières provinciales. Ce fut une révélation pour moi. Nous avons constaté des progrès et nous continuons tous à être engagés envers le travail que nous réalisons ensemble dans les provinces de l'Atlantique.

La collaboration est-elle un modèle que d'autres pourraient utiliser?

En fin de compte, il faut trouver un terrain d’entente, un but vers lequel toutes les parties souhaitent avancer ensemble. Nous avons pu exploiter l'expertise et les connaissances de l'ICSP, qui nous ont grandement aidées. Nos provinces ne sont pas grandes et parfois, on peut se sentir isolés. On ne peut pas toujours se tourner vers d'autres régions en pensant retrouver quelqu'un qui vous ressemble. Nous sommes reconnaissants d’avoir cette solidarité au sein de la collaboration.

Le fait que nous avons un partenaire pancanadien qui possède les connaissances et les processus pour soutenir et rassembler les gens constitue un avantage énorme. Notre partenariat avec l’Institut canadien pour la sécurité des patients a été couronné de succès. Quand les gens collaborent sans aide, la route peut être ardue, mais si on fait appel à un partenaire qui nous aide à identifier des occasions, le parcours est d’autant plus facile à naviguer.

Où est-ce que nos lecteurs peuvent aller pour en savoir plus?

Nous sommes heureux de proposer notre expertise à l'échelle nationale! Contactez-nous :
Colin.Stevenson@nshealth.ca
Debbie.molloy@easternhealth.ca

Colin Stevenson a plus de 20 ans d’expérience en gestion et en leadership dans le domaine de la santé. Il a travaillé dans les secteurs privé et public dans les domaines du conseil en gestion d’installations, des soins de longue durée, de la gestion des autorités sanitaires et de la gestion de projets et de la transformation. En tant que vice-président de la qualité et de la performance du système de santé de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse, Colin est chargé de diriger l'élaboration et la mise en œuvre de plans stratégiques et de buts et objectifs visant à soutenir la prestation de programmes et de services de santé intégrés à l'échelle provinciale. Il doit aussi s'assurer que des structures, systèmes et processus sont en place pour permettre à la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse d'obtenir les meilleurs résultats en matière de programmes et de services de soins de santé en mettant l'accent sur la qualité, le rendement et la sécurité des patients. Colin est diplômé du programme d’administration de la santé de l’Université Dalhousie et cadre agréé Certified Health Executive (CHE) du Collège canadien des leaders en santé.

Debbie Molloy est une professionnelle des ressources humaines possédant 20 ans d'expérience dans les secteurs de la santé, de l'énergie et de l'hôtellerie. Elle a travaillé dans les secteurs public et privé et apporte une vaste compréhension des défis et des opportunités auxquels est confronté le système de santé actuel. Son parcours lui a permis de développer une expertise dans les domaines de l'efficacité organisationnelle, de la gestion des talents et des relations avec les employés. Au-delà des ressources humaines, elle possède également une solide expérience en amélioration de la qualité et en sécurité des patients. À la Régie de Santé de l'est, Debbie était responsable de plusieurs programmes, notamment les ressources humaines, la qualité, la sécurité des patients et la gestion des risques, la prévention et le contrôle des infections, la santé au travail, les services de protection et le centre d’études en soins infirmiers. Debbie est titulaire d'un baccalauréat en commerce (coop) et d'une maîtrise en éducation (études postsecondaires) de l'Université Memorial.