Connexion
CPSI partager              
1/5/2012 5:00 PM

​​​​Afin d'assurer que le traitement prophylactique d’une thromboembolie veineuse (TEV) soit correctement administré, le Health Sciences Centre North (HSCN) a produit un jeu spécial de commandes préimprimées pour que chaque patient admis l’hôpital puisse avoir un jeu de commandes préimprimées de traitement prophylactique TEV ajouté à son dossier principal. Le médecin doit cocher une case pour indiquer « Oui, ceci est approprié et c’est ce que je veux que vous fassiez » ou « Non, ceci n’est pas approprié pour le patient pour les raisons suivantes. »

« Le but n’est pas de commander un médicament mais plutôt de faire évaluer  le patient », déclare Frances Brisebois, pharmacienne chez le HSCN. « C’est tout aussi important de savoir pourquoi le patient ne reçoit pas de traitement prophylactique que de commander un médicament. Des audits ont révélé  que si le patient a un formulaire de commande préimprimé dans son dossier, il est plus susceptible d'être évalué et de recevoir un traitement prophylactique TEV approprié.»

Lorsque l'hôpital a participé à la collaboration Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! ÉVITEZ LES CAILLOTS, il a bénéficié d’un cadre de travail. « Ces types de collaborations sont très utiles aux hôpitaux et évitent d’avoir à réinventer la roue », ajoute Brisebois. « Il y a une énorme banque de connaissances et d'idées à consulter et une fois qu’on fait partie d'un groupe, ça nous donne accès à ces idées et ces informations et nous incite à maintenir et à accomplir des choses. Si un médecin me pose une question je peux la soumettre au groupe pour comprendre ce qui est arrivé quand d'autres ont essayé la même chose, puis éviter de faire une erreur ou de suivre un chemin moins fructueux. »

Avant d'appliquer le protocole TEV, le Dr Bill Geerts, responsable en chef de l’intervention TEV Des soins de santé plus sécuritaires maintenant! a effectué des séances scientifiques avec les médecins du HSCN et une équipe multidisciplinaire. Immédiatement avant la mise en œuvre, trois semaines ont été consacrées à des sessions de formation en cours d'emploi de 15 minutes avec le personnel infirmier, expliquant la TEV et le nouveau protocole.

 « Nous sommes intervenus auprès d’environ 75 pour cent du personnel infirmier et l’engagement était incroyable », indique Brisebois. « Les médecins nous ont dit que le personnel infirmier était heureux comme un chien jouant avec un os – si un traitement prophylactique n'était pas demandé, les infirmières s’assuraient de faire un suivi quant au pourquoi. »

Brisebois ajoute qu'une campagne de sensibilisation a aidé à rendre les informations sur la TEV très visibles dans l'hôpital. Des dépliants informationnels ont été préparés en anglais et en français pour les patients et le personnel infirmier. Des macarons ÉVITEZ LES CAILLOTS ont été donnés au personnel comme aide-mémoire et des affiches ont été installées dans la cafétéria de l'hôpital.

Pour en savoir plus sur la thromboembolie veineuse et la collaboration TEV, ÉVITEZ LES CAILLOTS, visitez www.soinsplussecuritairesmaintenant.ca