Connexion
CPSI partager            
5/7/2017 6:00 PM

Mon implication dans le secteur de la santé ne date pas d'hier. J'aime croire que j'ai rencontré à peu près toutes les situations possibles et que je ne me laisse jamais démonter – même si je sais que ce n'est pas tout à fait vrai.

En effet, tous les 5 mai, à la Journée ARRÊT! Nettoyez-vous les mains, je me retrouve confrontée à une problématique qui, à mon avis, devrait être résolue depuis longtemps : l'hygiène des mains!

D'une part, il est préoccupant qu'un geste aussi simple pouvant protéger ou même sauver tant de patients pose encore problème à ce point.

D'autre part, je suis consciente que le processus du changement peut prendre du temps, et même si je le trouve parfois trop lent, je sais que nous allons dans la bonne direction.

Pour mettre les choses en perspective, examinons deux autres enjeux de santé publique :

Le tabagisme. Elle a mis quelques générations, mais notre société, où fumer dans les écoles et les avions était jadis permis, a fini par interdire la fumée dans la plupart des lieux publics. Selon Statistique Canada, les grands fumeurs sont moins nombreux aujourd'hui qu'il y a quelques dizaines d'années, et le taux de tabagisme chez les adolescents a chuté plus drastiquement que pour tout autre groupe d'âge. Pour la petite histoire, je croise également moins de fumeurs dans la rue qu'il y a cinq ans, et c'est là un signe très positif.

La ceinture de sécurité. La plupart d'entre nous avons des souvenirs d'enfance où toute la famille s'entassait dans la voiture de grand-papa, alors que le nombre de ceintures de sécurité (s'il y en avait) était loin de suffire pour tout le monde. De nos jours, nous savons que c'est inacceptable et qu'il faut s'attacher même pour un petit aller-retour dans le quartier. Transports Canada indique que l'utilisation de la ceinture de sécurité a augmenté au fil des vingt dernières années et que 95 % des Canadiens bouclent désormais leur ceinture à bord d'un véhicule. À mesure que l'utilisation de la ceinture de sécurité augmente, le nombre d'accidents mortels diminue.

La Journée ARRÊT! Nettoyez-vous les mains est notre tentative de mettre en lumière les dangers qui peuvent survenir si l'hygiène des mains fait défaut, et ce, non seulement dans les services de santé, mais aussi dans la collectivité. Nous en faisons l'occasion de rappeler qu'il est inacceptable de ne pas se laver les mains.

En conclusion, prenons tous le temps de nous laver les mains et encourageons nos amis et les membres de notre famille à faire de même.

Sincèrement vôtre pour la sécurité des patients,

Chris Power