Connexion
CPSI partager            
6/28/2011 6:00 PM
​​​ Le collectif de la qualité et de la sécurité des soins de l’Atlantique
Theresa Fillatre (à gauche) regarde Hugh MacLeod, directeur général de l’Institut canadien pour la sécurité des patients (à droite) assisté de Sir John A. MacDonald des Confederation Players (au milieu) inaugurer le collectif de la qualité et de la sécurité des soins de l’Atlantique.

Réunissant des professionnels de la santé et des décideurs de toutes les provinces de l’Atlantique, le partage de connaissances, tenu à Charlottetown, IPÉ, les 11 et 12 mai  2011, a été pour les participants l’occasion d’apprendre et d’échanger au sujet de leurs plus récentes activités et initiatives liées à la sécurité des patients et à l’amélioration de la qualité.

Plus de 150 participants ont pris part à cet événement d’une durée de deux jours, dont du personnel de première ligne, des médecins, du personnel de soutien à la qualité et la sécurité, des personnes intéressées par la gouvernance, des PDG, des cadres, des représentants des ministères de la Santé et du gouvernement, ainsi que des intervenants du public.   

« Chaque province et organisation avait d’étonnantes poches d’excellence et de pratiques exemplaires, dit Theresa Fillatre, l’une des organisatrices de l’événement et chef de la Synapse de l’Atlantique et directrice nationale de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant!, Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP). L’enthousiasme et le plaisir de se réunir pour discuter de questions courantes de qualité et de sécurité des patients et de leurs solutions étaient palpables. »

Le partage de connaissances a offert aux participants un survol des structures, priorités et cadres provinciaux en matière de sécurité des patients et d’amélioration de la qualité intitulé Setting the Stage: Where Are Ye To?, lequel incluait un panel de discussion réunissant des présidents/représentants de chacune des quatre provinces : Francine Bordage, NB; Dr Pat Croskerry, NÉ; Wayne Miller T-N et L; et Keith Dewar, IPÉ.

« Nous avons tous vécu des événements indésirables plus ou moins graves dans nos institutions et avons beaucoup appris de notre gestion, plus ou moins heureuse, de ces événements dit Blaise MacNeil, PDG de South West Health à Yarmouth, en Nouvelle-Écosse. Le partage et les discussions de groupe dans le contexte atlantique furent un puissant véhicule d’apprentissage. » 

L’exposé de Dale Nixon et du Dr Rick Singleton intitulé The Healing of Hurts and the Hurts of Healing décrit les conséquences d’un événement indésirable sur la vie personnelle  et professionnelle, un sujet qui a beaucoup touché les participants.

 « La séance a permis d’humaniser les événements indésirables en mettant l’accent sur ce qui peut être fait pour en tirer des leçons et sur l’importance d’inclure les patients et leurs familles dans le processus (déclaration, divulgation, présentation d’excuses et mise en place d’améliorations), dit Wayne Miller, vice-président de Quality, Patient Safety and Planning, Eastern Health à St-Jean, Terre-Neuve et Labrador.

Pour le Dr Brian Wheelock, médecin-chef de la zone St-Jean du réseau Horizon Health Network, du Nouveau-Brunswick, l’un des meilleurs moments fut l’exposé sur le bilan comparatif des médicaments. « Le BCM est l’un des plus grands problèmes de qualité et de sécurité des patients auxquels nous sommes confrontés. J’ai été heureux d’entendre ce que font les autres et étonné de l’emphase que met l’ICSP sur le bilan comparatif des médicaments comme outil de travail. »

Nancy Roberts, vice-présidente du réseau Health Services Planning, Quality and Research, Horizon Health Network au Nouveau-Brunswick, insiste sur l’importance d’événements comme le partage de connaissances pour le système de santé. « Avec toutes les restructurations des trois dernières années, l’accent a été mis sur les aspects durables et financiers du système.  Nous devons garder un équilibre et faire en sorte que la sécurité des patients et la qualité des soins demeurent au cœur des discussions.  Le partage de connaissances a fourni 15 exemples concrets de processus utilisés avec succès dans des établissements de soins de santé des provinces de l’Atlantique que nous pouvons adapter et appliquer à nos propres organisations. »

Le Atlantic Health Quality and Patient Safety Collaborative (AHQPSC) a été lancé officiellement pendant le partage de connaissances. Composé de représentants de chacune des provinces de l’Atlantique, il a pour objectif d’élaborer des stratégies communes qui amélioreront la sécurité des soins de santé et de formuler des recommandations  à leur ministère de la Santé respectif. La première réunion en personne de l’AHQPSC a été tenue le 22 juin afin d’examiner la rétroaction du partage de connaissances et de dresser la liste des sujets sur lesquels les membres se pencheront ensemble en priorité.   

« La sécurité des patients et l’amélioration de la qualité transcendent les frontières juridictionnelles, dit Keith Dewar, PDG de Santé IPÉ. En bref, ce sont des problèmes avec lesquels nous devrons tous composer et nous pouvons donc apprendre les uns des autres. »

Le Nouveau-Brunswick sera la province hôtesse du prochain partage de connaissances de l’Atlantique, qui aura lieu en 2013.

Pour avoir accès à des copies des exposés du partage de connaissances de l’Atlantique, cliquez ici.​​​