Connexion
CPSI partager              
Public
10/28/2018 6:00 PM

Êtes-vous à risque de subir des préjudices causés par vos médicaments? L’utilisation non sécuritaire des médicaments et les erreurs de médication sont parmi les principales causes de blessures et de préjudices évitables dans les systèmes de santé du monde entier.

Si vous ou vos proches avez plus de 65 ans, le risque de subir des complications liées aux médicaments augmente. Médicaments d’ordonnance, en vente libre, naturels ou produits récréatifs : lisez les 5 conseils suivants pour réduire les risques liés à vos médicaments!

Près de 6 à 7 % des hospitalisations semblent être liées aux médicaments, dont plus des deux tiers seraient considérés évitables. Plus d'un aîné canadien sur trois utilise au moins un médicament potentiellement inapproprié, ce qui peut entraîner des risques pour la santé, notamment les chutes, les fractures, les hospitalisations et le décès. 


En 2016, une personne âgée canadienne sur 143 a été hospitalisée en raison d'interactions médicamenteuses préjudiciables. Deux personnes âgées sur trois prennent au moins cinq médicaments d'ordonnance différents alors qu’une sur quatre en prend au moins dix!

Faites évaluer vos médicaments par un médecin, une infirmière ou un pharmacien, si vous ou l’un de vos proches :

  • Avez plus de 65 ans;
  • Prenez 5 médicaments ou plus;
  • Avez récemment reçu votre congé de l'hôpital;
  • Êtes préoccupé par des effets secondaires.

« Chaque année, 50 % des médicaments sont pris incorrectement et on estime que 37 % des personnes âgées dans neuf provinces reçoivent une ordonnance pour un médicament qui ne devrait pas être pris par cette population », indique  Chris Power, directrice générale de l' Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) . « Cette année, notre thème pour la Semaine nationale de la sécurité des patients -  Les médicaments ne font PAS tous bon ménage - vise à inciter les patients et les professionnels de la santé à discuter ouvertement des risques liés aux médicaments. »

L'ICSP propose une liste de questions clés pour faciliter le dialogue. Les Canadiens peuvent utiliser les 5 questions à poser à propos de vos médicaments lors de rendez-vous avec un médecin, une infirmière ou un pharmacien; en rentrant à domicile après un séjour à l'hôpital ou lorsqu’un prestataire de soins à domicile leur rend visite.

Pour réduire le risque de subir des préjudices liés aux médicaments, on conseille aux Canadiens de tenir compte des 5 conseils suivants :

  1. CONNAISSANCE : Créez une liste de tous vos médicaments sur ordonnance, en vente libre, naturels et à usage récréatif, et apportez-la à vos rendez-vous médicaux afin de réduire le risque de subir des interactions médicamenteuses dangereuses.
  2. VÉRIFIEZ que vous prenez tous vos médicaments correctement en consultant un pharmacien, un médecin ou une infirmière.
  3. DEMANDEZ une évaluation de TOUS vos médicaments lorsqu’un médecin ou une infirmière démarre, cesse ou modifie l’un de vos médicaments.
  4. Demandez au pharmacien D’ÉVALUER VOS MÉDICAMENTS chaque fois que vous démarrez ou renouvelez une ordonnance, ou chaque fois qu’on ajoute, supprime ou modifie des médicaments en vente libre ou suppléments.
  5. NE PAS CESSER OU MODIFIER des médicaments sans d'abord consulter un médecin ou un professionnel de la santé.

Chacun d’entre nous a un rôle à jouer dans la réduction des préjudices liés aux médicaments. Vous trouverez des ressources et des outils à l’adresse questionnezecoutezparlez-en.ca.